Dès son élection en avril 2014, Marc Péré, Maire de L’Union, a pris des mesures fortes :

  • les voitures de fonction des élus ont été réaffectées ou vendues,
  • les téléphones mobiles ont été supprimés,
  • le Maire et ses adjoints paient leurs entrées aux spectacles organisés par la Commune
  • les élus n’ont pas le droit d’utiliser des moyens municipaux à des fins personnelles.

Dans le cadre de ses fonctions, le Maire est amené à organiser des déjeuners de travail. Depuis le 1er avril 2014, date de son élection, 764,50 euros ont été dépensés en restauration, soit un prix moyen de 26,36 euros / personne pour 29 invités.

Refuser les invitations de “partenaires”

Une charte proposée au Conseil Municipal interdit aux élus de recevoir des cadeaux d’une valeur supérieure à 50 euros. En pratique, les cadeaux reçus (bouteilles de vin, spectacles) sont refusés et rendus à leur expéditeur. Marc Péré, Maire de L’Union, a plusieurs fois refusé des invitations d’entreprises ayant un lien avec Toulouse Métropole ou la Mairie de L’Union (matchs internationaux de rugby par exemple).

Transparence totale sur les frais de bouche

Demain, le Maire de L’Union rendra public le montant de ses frais de restauration, le nom et la fonction de ses invités. Une règle simple: la transparence totale sur les dépenses de la commune.

Cours des comptes

Partagez autour de vous !