Laurent Roux

Nous avons œuvré pour que les jeunes filles puissent, comme les garçons, pratiquer du sport en compétition et de ne pas rester cantonnées  au seul sport loisir. Nous avons travaillé avec les clubs afin d’élargir l’offre des sports pouvant être pratiqués par les féminines.

Des résultats immédiats

  • Une jeune Unionaise a désormais le choix entre 8 sports différents qu’elle peut pratiquer dès le primaire jusqu’au lycée en restant à L’Union dans son club. La création d’une section de football féminin, la création de sections compétitions a permis d’arriver à la parité en termes d’offre.
  • Le club L’Union GR et Danse a créé une section compétition, un groupe de jeunes filles a pu disputer des concours, elles y ont obtenu des prix. 
  • Une optimisation de l’utilisation des infrastructures nous a permis d’accorder au club de volleyball de nouveaux créneaux, permettant la formation des plus jeunes le mercredi après-midi. Le nombre d’Unionaises adhérentes au club est passé de 8 en 2014 à 43 aujourd’hui.

Et demain ?

Nous continuerons dans ce sens : développer le sport féminin, considérant que rien n’est jamais acquis. Nous initierons des actions dans les écoles au sein des ALAE notamment, il faut bousculer certains préjugés et favoriser l’accès au sport pour toutes.

Partagez autour de vous !